KAPSERA, l’encapsulation de micro-organisme pour une agriculture plus durable

2020

KAPSERA

Effectif : 9
Pays (siège social) : France
Contact :

contact@kapsera.com
+33 (0)1 40 79 44 28
<b>KAPSERA, l’encapsulation de micro-organisme pour une agriculture plus durable</b>

Contexte

Les pesticides de synthèse et les engrais chimiques ont permis d’augmenter significativement les rendements lors du siècle dernier. Cependant, ces produits présentent parfois des risques pour la santé humaine et l’environnement. Afin de rendre l’agriculture plus durable, il est nécessaire de diminuer leur utilisation. Pour que cela soit possible, les pratiques doivent être adaptées, notamment en utilisant des alternatives plus naturelles.

BPI France a lancé une réflexion sur des secteurs d’innovation qui vont changer la vie quotidienne. L’agriculture en fait partie.

KAPSERA propose justement une solution de biocontrôle, grâce à des technologies de pointe. 

objectif

 

  • Combiner durabilité et productivité de l’agriculture.
  • Remplacer avantageusement les produits de synthèse du point de vue de la santé et del’environnement.
  • Utiliser des principes actifs naturellement présents dans le sol et sur les végétaux.
  • Fournir un produit facile d’emploi par les agriculteurs sans nécessiter d’investissements lourds.
  • Proposer une solution efficace et stable.

 

Démarche

KAPSERA a développé un procédé pour fabriquer des capsules d’alginate, grâce à la microfluidique. Ces capsules protègent la substance active présente dans un liquide, permettant d’optimiser leurs performances sur les cultures. Les microcapsules permettent de formuler des microorganismes bénéfiques des plantes et de les libérer au champ sous une forme hautement active. Elles sont de plus biodégradables. Par ailleurs, l’alginate étant extrait d’algues brunes, ce matériau est biosourcé.

 

Les capsules font entre 100 et 500 µm et sont de plus régulières, ce qui permet de les utiliser avec les machines agricoles classiques.

Le produit développé se veut bénéfique pour les sols et la biodiversité.

 

Après des recherches débutées en 2008 à l’ESPCI (École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris), la jeune pousse KAPSERA a été lancée en 2018 en vue de valoriser la technologie mise au point en commercialisant un produit.

La start-up a réussi à lever des fonds par plusieurs leviers (fonds de capital-risque, accélérateur de start-up, challenge InVivo Quest…), afin de poursuivre son développement.

 

 

Facteur clé du succès

  • Formulation bio-sourcée avec une capsule à base d’algues et biodégradable.
  • Innovation technologique brevetée permettant d’augmenter la stabilité et la facilité d’emploi des substances actives.
  • Soutien financier de BPI France : 1 million d’euros en janvier 2020.

Contribution à la performance de l'entreprise

  • Accompagnement par Wilco, accélérateur de start-ups, Démeter, investisseur dans la transition écologique, l’ESPCI et son incubateur PC up.
  • Tests satisfaisants à ce jour, essais en condition réelle en plein champ dans le courant de l’année 2020.
  • Commercialisation envisagée en 2022.

 

Bénéfices pour la filière

  • Offre d’alternatives aussi efficaces mais plus durables que les intrants conventionnels.
  • Développement d’une nouvelle technologie avec un fort potentiel.
  • Adoption simple du produit par les agriculteurs qui peuvent conserver leurs équipements précédents.

Ce document a été réalisé par les membres d’AgroParisTech Service Etudes.

Pour en savoir plus :

La tribune KAPSERA